EN DIRECT AVEC VOUS : des extraits de Marc DUFUMIER (« DE LA TERRE A L’ASSIETTE »)

 

sur notre rubrique « Ca bouge / vidéos » :

TERRIST NOW ! / Le 18 juillet 2020, à Argentat-sur-Dordogne, au cours des Rencontres-Promenades « Escapades légères », un échange (qui se prolongera) au SILO avec MARC DUFUMIER à 9h autour DE LA TERRE A L’ASSIETTE. Enfin, dans cette période étrange, du réel unique en direct ! Précieux !

les liens :

https://www.youtube.com/watch?v=aCuVLGv0OhE&t=107s (partie 1 – Introduction)

https://www.youtube.com/watch?v=t4qJWhggaq0 (partie 2 – Extraits de la conférence)

https://www.youtube.com/watch?v=Hw4SOtVhwrc (partie 3 – échanges avec le public)

Danser du Virus à Vian !

VITE, VENEZ VOIR LES DEUX « V » !!!!!

 

Voilà la trace de deux expos mémorables de Nuage Vert flinguées par le COVID : Boris Vian, de la ‘Pataphysique à la science-fiction et MONTRER L’INVISIBLE. Ca ressemble à quoi un virus ? Cette dernière a ouvert le 16 mai 2020, juste après le déconfinement, première manifestation publique sur le sujet (voir le livre sur lulu.com). Alexandra fait un clip endiablé de l’une à l’autre, filmée par Victor !

Le clip sur « ça bouge / vidéos » et le lien : https://www.youtube.com/watch?v=I8HLir3_S-w

La culture, ça remue !!!

VIRUS : le livre est disponible !

 

MONTRER L’INVISIBLE

Ca ressemble à quoi un virus ?

 

Ce livre est un événement car il est une première tentative pour essayer de penser un phénomène historique de pandémie dans le temps même de la pandémie. Des enfants d’Argentat-sur-Dordogne et de Paris ont apporté leur regard, manière d’identifier ce virus invisible. Des artistes ont décrit le phénomène qu’ils subissent. Nuage Vert a rassemblé des collections de pièces originales depuis le XVIIe siècle sur peste, variole, rage, grippe espagnole, polio, SIDA, EBOLA, coronavirus… Et puis Pauline Petit de France Culture a analysé les représentations du virus, Roger Mayou a apporté son regard international (ex-directeur du Musée international de la Croix Rouge à Genève), Thierry Paquot nous explique de façon passionnante et novatrice comment tout cela doit changer les villes et le rapport villes-campagnes, enfin Laurent Gervereau décrypte le phénomène inédit dans l’Histoire de polarisation médiatique. Oui, voilà une manière riche et nouvelle d’aborder ces questions.

Prix 25 euros (138 pages couleur, couverture dure reliée, livré à domicile : achetable sur lulu.com par carte bancaire : https://www.lulu.com/fr/fr/shop/laurent-gervereau/montrer-linvisible-%C3%A7a-ressemble-%C3%A0-quoi-un-virus/hardcover/product-7jyrj6.html). Version électronique sur lulu.com : 5 euros

Des Escapades légères

 
 
Nuage Vert – musée mobile Vallée de la Dordogne reprend la tradition lancée en 2015 (Cabu avait réalisé la première affiche) avec Histoires de Passages… d’un rendez-vous festif autour de Rencontres-Promenades. Le principe –original– est simple : une itinérance au pays d’Argentat-sur-Dordogne totalement gratuite pour faire échanger des personnes d’ici et d’ailleurs à travers des événements successifs.
 
L’éclectisme est de mise, qui permet de passer de physique quantique à l’accordéon, d’histoire des jeux vidéos à la dégustation de pounti, tandis que des artistes offrent des oeuvres réalisées spécialement dans l’espace public. Valoriser les savoirs, les savoir-faire et les créations fait se mêler des personnes considérées comme célèbres et d’autres considérées comme inconnues avec des publics très variés de tous les âges.
 
Nuage Vert désormais organise à l’année des événements dans ce même esprit. Nuage Vert a d’ailleurs été très réactif en appelant dès les premiers jours du confinement à la Résistance culturelle et en ouvrant ensuite le 16 mai l’exposition (avec un livre) : MONTRER L’INVISIBLE. Ca ressemble à quoi un virus ?. Alors, il ne fallait pas perdre ce moment précieux de rencontres toujours fixé le premier week-end après le 14 juillet.
 
Cette année un programme avait été prévu qui est reporté à 2021 à cause des attaques virales que nous connaissons. Néanmoins les demandes furent fortes pour que quelque chose ait quand même lieu. Aussi des « Escapades légères » sont organisées les 17 et 18 juillet (le programme est actualisé en temps réel sur nuage-vert.com) :  vendredi 17 juillet, rendez-vous à Hautefage à 17h pour l’après-midi et la soirée ; 18 juillet, la matinée à Argentat-sur-Dordogne commence à 9h au SILO avec l’intervention de Marc Dufumier ; 18 juillet après-midi et soirée, rendez-vous à 15h30 au camp de la Lune à Saint-Martin-la-Méanne commençant par une marche « La tête dans les nuages » avec animations (en partenariat avec La Dordogne de villages en barrages).
 
Venez célébrer la vie et le vivant dans des Rencontres-Promenades de partage, ça fait du bien dans nos temps morbides d’affrontements et de destructions !
(pensez à cliquer régulièrement sur notre rubrique « Les Escapades du Nuage » où le programme est actualisé dès qu’une modification intervient)

ESCAPADES LEGERES

Nuage Vert – musée mobile Vallée de la Dordogne a réuni son bureau jeudi 4 juin. Il a été décidé, au regard des événements sanitaires, que l’année 2020 serait l’occasion d' »Escapades légères », le programme prévu initialement étant reporté à l’année prochaine (16 et 17 juillet 2021).
 
Escapades légères ne veut pas dire absence d’échanges et bonheur de se retrouver ou de se trouver pour les personnes qui le souhaitent (venir est un choix). Vendredi 17 juillet et samedi 18 juillet plusieurs rendez-vous sont organisés. Il y aura une matinée à Argentat-sur-Dordogne le samedi 18 juillet qui se finira par un verre dans le jardin public en présence de François Boucq, dont sera inaugurée l’expo (formidable dessinateur qui fut grand prix d’Angoulême). Auparavant, rencontre avec Marc Dufumier au SILO et visite des deux expositions de Marinette Cueco (Médiathèque Xaintrie Val’Dordogne et Nuage Vert), grande artiste travaillant sur les thèmes de nature et originaire d’Argentat. Et bien d’autres découvertes à faire (regardez le programme)…
Deux soirées conviviales dans des communes hors Argentat sont prévues : vendredi 17 juillet autour du théâtre de la Luzège ; samedi 18 juillet avec musique et interventions d’artistes en direct. A 20h chaque soir on piquenique ensemble en extérieur. Il y aura une buvette et chacune et chacun apporte son panier. Ce programme est mis en ligne et actualisé régulièrement. C’est gratuit, c’est libre.

PROGRAMME DES « ESCAPADES LEGERES » (les 17 et 18 juillet) actualisé régulièrement sur ce site :

nuage-vert.com / Les Escapades du Nuage

 
Avant ce rendez-vous, qui était fortement demandé par les gens du pays d’Argentat-sur-Dordogne et aussi par des personnes d’ailleurs ayant envie de « déconfiner », signalons plusieurs actualités de Nuage Vert. D’abord jusqu’à mi-juillet il est possible de voir l’exposition –une première internationale– « MONTRER L’INVISIBLE. Ca ressemble à quoi un virus ? » (samedis après-midi et sur rv : 0612296097). Ensuite, Alexandra Duchêne organise une série de rendez-vous sur l’histoire des arts et du visuel. Deux conférences-échanges sont programmées à Nuage Vert : 11 juin 19h « La Renaissance italienne » ; 2 juillet 19h : « L’art des jardins » (inscription obligatoire : 0612296097, cycle des 5 conférences : 60 euros, conférence à la carte : 15 euros).

FETONS LA VIE !

BON JOUR APRES JOUR ! (par Gérard Paris-Clavel)
Les Petits Frères des Pauvres estiment qu’en moyenne 1 personne âgée est morte du COVID tandis que 7 personnes âgées sont décédées du fait de l’isolement… Bientôt, nul doute que fleuriront de sinistres litanies statistiques des morts « secondaires », ces morts induites.
Alors, fêtons la vie ! C’est la Journée internationale des musées et Nuage Vert a décidé cette année de participer à ces moments un peu convenus. Ouvrons les fenêtres et accueillons à nos portes ! Dans les musées en réel qui le peuvent et dans les musées en virtuel. Car ces lieux de trésors sont des lieux d’échange, des lieux de partage, des lieux de vie.
A Nuage Vert, nous sommes une des rares institutions à avoir réagi aux événements (voir ces coeurs de BON JOUR APRES JOUR ! par Gérard Paris-Clavel) avec l’expo virus. Et puis en ligne vous avez 10 vidéos pour vous promener dans les 2 expos « Boris Vian, de la ‘Pataphysique à la science-fiction » (Nuage Vert et médiathèque Xaintrie Val’Dordogne). Et vous pouvez prendre rendez-vous pour venir à Nuage Vert pour voir en vérité vraie ces pièces précieuses d’un défenseur de la vie, d’un lutteur contre la mort (il avait un rétrécissement aortique grave), d’un esprit généreux, inventif dans tous les domaines (une photo est glissée de son appartement). C’est contact@nuage-vert.com ou 0612296097.
Vivre avec Vian ! et vivre avec la nature aussi. En ligne sur nuage-vert.com (« ça bouge / vidéos »), 14 vidéos conseils de lectures (« Vadrouilles en écologie ») pour comprendre comment depuis la Préhistoire les humains ont pensé leurs rapports avec la nature. C’EST FONDAMENTAL. ARRETONS DE PARLER D’ECOLOGIE SANS RIEN SAVOIR DE CETTE HISTOIRE LONGUE. Et, par plaisir, on vous joint un parmi les centaines de dessins donnés par Dobritz sur des humains bien animalisés ou des animaux bien humanisés…
Vivre dans et avec la nature ! Vivre dans et avec les musées ! Allez bonne journée !

Une vue de l’appartement de Boris Vian Cité Véron en face de celui de Jacques Prévert (photo Nuage Vert)

Un des centaines de dessins donnés à Nuage Vert par Dobritz (merci !)

La première expo sur les virus post-confinement !

C’est à la fois citoyen, cathartique, instructif et drôle !

Nuage Vert – musée mobile Vallée de la Dordogne, basé à Argentat-sur-Dordogne, ouvre samedi 16 mai * la première expo sur les virus post-confinement :  » MONTRER L’INVISIBLE. Ca ressemble à quoi un virus ? « .

Elle répond à deux nécessités : être un musée-forum qui apporte des repères sur les questions brûlantes touchant les citoyennes et citoyens ; être un musée dans les murs et hors les murs en développant les contributions participatives. Sur le premier point, des pièces originales rares depuis le XVIIe siècle permettent de voir et comparer les représentations de la peste, variole, rage, grippe espagnole, poliomyélite, SIDA, EBOLA, coronavirus… Sur le second, des enfants d’Argentat-sur-Dordogne et de Paris 12e ont dessiné et peint leurs virus, manière de réagir à cet invisible, tandis que des artistes inventaient des images de tous types. Nuage Vert conservera ces contributions.

Un livre est en préparation qui rassemblera toute cette iconographie ancienne et actuelle inédite. Il comportera des textes de Pauline Petit de France Culture, de Roger Mayou qui dirigea le musée international de la Croix Rouge à Genève, du philosophe Thierry Paquot et de Laurent Gervereau, permettant d’analyser l’aspect imaginaire des figures de virus, les enjeux nouveaux de vie quotidienne et les rapports ville-campagne bouleversés, ainsi que le décryptage de l’incroyable polarisation médiatique.

* 10h-12h, 14h30-17h30 et ensuite sur rendez-vous : 0612296097 ou contact@nuage-vert.com

Confinations mobiles par Gg

 

C’EST PARTI POUR VOIR L’INVISIBLE !

ENFANTS, JEUNES, CREATRICES ET CREATEURS, ADULTES, CONTINUEZ A ENVOYER PHOTOS, DESSINS, VIDEOS, ANIMATIONS, IMAGES INVENTEES DE TOUTE NATURE POUR QUALIFIER L’INVISIBLE : CA RESSEMBLE A QUOI UN VIRUS ?

Nous mettrons des exemples de vos envois sur Facebook. Nous conserverons et exposerons à Nuage Vert vos oeuvres diverses. Un livre sera publié. Merci de nous autoriser à reproduire gratuitement et merci pour vos dons. Un contact, c’est sur ce site : nuage-vert.com/contact.

CONTINUONS LA RESISTANCE CULTURELLE !

 

Bebert-Plonk & Replonk

 

Merci, merci pour vos nombreux envois ! Comme quoi tout le monde n’est pas dans le coltard, chloroformé, hébété, passif… ALORS, CA RESSEMBLE A QUOI UN VIRUS ?

Hubert de Plonk & Replonk depuis la Suisse m’expédie par pigeon voyageur de réjouissantes images (images Bebert-Plonk & Replonk, issues du Journal satyrique romand “Le Vigousse”). J’en passe une dans cette première fournée. Puis une de Mister Local-Global qui s’est décidé à aller dans l’atelier… Et un dessin d’Alice Louradour parmi ses chroniques en images et un autre de Franck Watel (celui qui imagina l’Archipel des îles d’Auvergne après la montée des mers), avec un « confinement » saisissant de Sinono et un sténopé d’Yves Desbuquois très poétique sur le virus du Loch Ness… Quelle richesse de points de vue…

Pour les envois numériques, contactez-nous par le site : www.nuage-vert.com/contact. Pensez à nous autoriser à reproduire gratuitement et à nous demander l’adresse pour envoyer vos originaux ou tirages signés pour la future expo (nous conserverons ces envois dans les collections de Nuage Vert).

Nous présenterons régulièrement sur la page Facebook de Nuage Vert des sélections de vos envois. Merci pour l’abondance et la générosité !

Oui faisons de la Résistance Culturelle ! Oui montrer c’est aussi agir !

 

Mister Local-Global

 

Franck Watel

 

 

Yves Desbuquois

 

 

Sinono

 

Alice Louradour

 

 

CA RESSEMBLE A QUOI UN VIRUS ? Montrer l’invisible

                       
Jeu vidéo allemand et autocollant britannique (collection Nuage Vert)
Nuage Vert – musée mobile Vallée de la Dordogne travaille sur une expo virtuelle, une expo réelle (dès que ce sera réalisable), un livre et des vidéos, sur : « CA RESSEMBLE A QUOI UN VIRUS ? Montrer l’invisible ».
Un appel est lancé aux artistes, aux enfants et jeunes, mais à tout le monde d’ailleurs, pour nous envoyer des images de virus. Comment les voyez-vous ? Tout est possible et tous les imaginaires sont bienvenus sur ces virus de toute nature (numériques aussi).
NOUS SOMMES POLLUES PAR L’INVISIBLE, MONTRONS CET INVISIBLE !
Voilà une démarche amusante et qui peut défouler. Il y aura aussi des travaux plus sérieux sur ces images des absents omniprésents dans l’histoire à partir des collections de Nuage Vert (et de vos dons d’images ou d’objets), où d’ailleurs on montre tout sauf le virus lui-même (voir quelques exemples historiques joints)
VIRUS, ON VA ENFIN TE VOIR ?…
Flagellants lors de la peste de 1348, gravure eau-forte du XVIIIe siècle (collection Nuage Vert)
Buvard publicitaire contre la grippe par Cappiello, début XXe siècle (collection Nuage Vert)

 

Couverture de l’édition poche : La Peste d’Albert Camus en 1955 (collection Nuage Vert)
Insigne des Anonymous (collection Nuage Vert)

L’ECOLOGIE, C’EST QUOI ?

(collection Nuage Vert)
Nuage Vert – musée mobile Vallée de la Dordogne continue son travail de mise à disposition gratuite de ressources en ligne pour faire un peu de résistance culturelle. Sur le site nuage-vert.com (et sur YouTube, chaine Nuage Vert-Green Cloud), dans sa nouvelle rubrique « ça bouge / vidéos », trois semaines de travail intensif ont permis de réaliser une série inédite de 14 vidéos intitulée : « Vadrouilles en écologie ».
 
Le propos est tout à fait nouveau puisque, en cette période de confinement (et après), il s’agit de donner des éléments de réflexion sur un sujet central dans l’actualité mais que personne ne connait. De la Préhistoire à aujourd’hui, comment les humains ont-ils considéré leur environnement ? Quand le mot « écologie » est-il apparu ? Et comment ses significations ont-elles changé ?
 
Chaque étape chronologique est une visite commentée de livres –parfois précieux– et de films qui incitent à aller plus loin. Sans dévoiler le contenu, chacune et chacun pourra voir des mythes et fables anciennes, les naturalistes voyageurs, Darwin et Thoreau et l’inventeur du mot « écologie » en 1866, l’Allemand Ernst Haeckel, comme discipline scientifique. Les communautés libertaires du XXe siècle, à la fois écologistes et féministes prônant l’amour libre et l’éducation populaire, précèdent l’idéalisation de la nature des années 1930 et 1940 pour la droite comme la gauche. Et puis les hippies et le « Summer of Love » de 1967 anticipent un tournant en 1970 avec la première Journée de la Terre et le passage de l’écologie scientifique à l’écologie politique. Toutes les questions d’aujourd’hui sont alors mises en évidence mais sans effet puisque René Dumont, premier candidat écologiste au monde à une élection présidentielle en 1974, obtient 1,3% des voix…
 
Dans notre temps de pandémie, de pollutions diverses et de dérèglements climatiques, voilà donc un outil simple pour donner un peu de perspectives historiques à toutes ces questions : à période troublée, besoin de repères. A noter que de façon complémentaire le site nuage-vert.com (rubrique LabSav) propose avec la Ligue de l’Enseignement et le Musée du Vivant une exposition téléchargeable gratuitement en ligne intitulée : « Une histoire générale de l’écologie en images ».