LE PATRIMOINE EN VIE A ARGENTAT !

 

Cette semaine, Nuage Vert – musée mobile Vallée de la Dordogne secoue le patrimoine à travers deux opérations : la saison 2 des cours autour des arts et du visuel et les Journées européennes du Patrimoine avec des rendez-vous qui convoquent nature et culture.

A l’ère de la confusion multimédiatique, se repérer dans notre univers visuel devient une priorité civique, autant qu’un plaisir. Alexandra Duchêne reprend les cours du jeudi soir à 19h à Nuage Vert. Premier rendez-vous jeudi 17 septembre sur la Préhistoire. Et puis un programme en ligne sur nuage-vert.com avec des rendez-vous très variés : les jardins de la Renaissance, les « Vénus » à la Préhistoire, l’art déco des années 1920-30, les Caravagesques, l’apparition de l’agriculture au Néolithique, les grands courants artistiques au XIXe siècle, l’art dit « classique » de l’Antiquité à nos jours… C’est 15 euros le cours et il faut s’inscrire (contact@nuage-vert.com ou 0612296097).

Samedi 19 septembre, pour la deuxième année, Nuage Vert organise des Escapades de la bioculture à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. C’est gratuit comme la grande majorité des activités. L’idée est de marier nature et culture et de considérer que le patrimoine n’est pas juste fait de vieilles pierres. Ainsi, le samedi 19 septembre matin a lieu une promenade architecturale avec Jacques Patureau (« LA RUE SAINTE CLAIRE : éléments d’architecture des maisons bourgeoises et de l’histoire de quelques familles qui les ont habitées »). Rendez-vous à 10h30 place Delmas.

A 15h, deuxième étape du cycle avec le grand préhistorien Michel Lorblanchet : « Les humains à la Préhistoire et leur environnement. A propos de la spiritualité des Paléolithiques du Quercy : interprétation des grottes ornées régionales « , salle Saintangel au jardin public. A 16h30 à partir de Nuage Vert au jardin public, balade naturaliste avec Jean-Michel Teulière dans le cadre de l’ABC (Atlas de la Biodiversité Communale) : « Déambulation Argentacoise à la recherche des oiseaux migrateurs« . La vallée de la Dordogne est un grand axe migratoire pour la faune sauvage. En cette période de l’année,  de nombreux oiseaux partent pour les « pays chauds » en empruntant  ce « couloir », ce point de repère. Découverte de la diversité des espèces qui compose ce peuple migrateur, qui est en train de nous survoler. Pourquoi, quand, comment, où migrent les oiseaux ?

Des occasions de découvertes très diverses…

Cours d’histoire des arts et du visuel

Les cours reprennent !

Alexandra Duchêne a établi le programme 2020-21. C’est à Nuage Vert le jeudi à 19h. Il faut s’inscrire. Le prix est de 15 euros le cours. Vous avez le détail ci-dessous et toutes les dates.

C’est très varié de manière à vous initier à des périodes et vecteurs différents : les jardins de la Renaissance, les « Vénus » à la Préhistoire, l’art déco des années 1920-30, les Caravagesques, l’apparition de l’agriculture au Néolithique, les grands courants artistiques au XIXe siècle, l’art dit « classique » de l’Antiquité à nos jours

A l’ère de la confusion multimédiatique, se repérer dans notre univers visuel devient une priorité civique, autant qu’un plaisir !

TOUS RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS : contact@nuage-vert.com et 06 12 29 60 97

 

 

 

REGARDER ET REVER AVEC NOUAILHAT

 

A la suite d’un périple amicalo-culturel dans les Cévennes, en haute Provence sur les traces de Giono et dans les Alpes, Nuage Vert revient riche de contacts et de donations pour ses collections. Nous parlerons plus tard de la préparation en 2021 de l’expo et du livre « La marche, une façon de penser ? » qu’Antoine de Baecque a accepté amicalement d’accompagner avec aussi la complicité d’Annabelle et La Dordogne de villages en barrages.
Mais concentrons-nous sur une donation majeure dont nous nous réjouissons. Elle sera présentée le samedi 19 septembre à 16h30 à Nuage Vert lors des Journées européennes du patrimoine (« Les Escapades de la Bioculture ») avant la promenade ornithologique avec Jean-Michel Teulière sur les oiseaux migrateurs. Alexis nous a laissé quelques exemplaires de 2 de ses albums que vous pourrez acheter.
Alexis Nouailhat est basé dans la vallée du Champsaur près du parc national des Ecrins. Il crapahute dans les Alpes mais aussi ailleurs en France et sur d’autres continents, diffusant des images depuis les Années 1980. Naturaliste, illustrateur, il a publié de nombreux carnets et cartes postales, tout en travaillant pour magazines et associations. C’est un homme toujours en alerte et un grand aquarelliste.
La donation comporte 127 dessins originaux, complétés par affiches, livres et cartes postales. C’est beau et passionnant. L’intérêt est qu’il y a des aquarelles et dessins couvrant toute son existence de créateur. La dimension ornithologique est forte. Nous projetons de faire une expo sur les rapaces (il a sorti un album sur le sujet).
Alexis Nouailhat est un personnage passionné, attachant. Il est en éveil. Ses aquarelles sont très diverses, passant de la description, à l’humour ou à la composition poétique. Elles ont un intérêt documentaire par l’inventaire des oiseaux et de la faune. Elles ont aussi une valeur esthétique par la manière dont il traite notamment les paysages et les saisons, montrant les variations sensibles de l’environnement.
Nous avons été accompagnés à la création d’Histoires de Passages par Cabu, qui fut un très grand dessinateur-reporter. Conserver un fonds Nouailhat va dans le même sens par la description et la poésie et l’humour de notre rapport à la nature.
Merci Alexis et merci à toute la famille pour son accueil chaleureux !

VIENT DE PARAITRE : Arbres & Plantigrades

Premier livre paru dans la collection

« Les couleurs du Nuage »

Arbres & Plantigrades

Les arbres poussent, les humains aussi

 

Ce livre papier et électronique est publié sur lulu.com (achetable par carte bancaire). Il a été réalisé sous la direction de Laurent Gervereau. A la fois d’actualité et d’inactualité,

il se veut durable au temps du jetable

Il bénéficie d’un texte inédit de l’écrivain Pierre Bergounioux

et d’un autre du scientifique spécialiste de la forêt Marc Deconchat

Il bénéficie aussi des dessins inédits de Gg

et des magnifiques photos d’arbres de Jean-Claude Bouyat

 

Sa couverture est rigide, il est entièrement en couleur et son prix est de 15 euros en version papier

(le lien : http://www.lulu.com/shop/laurent-gervereau-and-pierre-bergounioux-and-marc-deconchat/arbres-et-plantigrades/hardcover/product-24399715.html)

 

APRES-MIDI ARBRES ET FORETS SAMEDI 19 OCTOBRE 2019

 
A 14h30 samedi 19 octobre, visite à Nuage Vert (jardin public d’Argentat) de l’exposition ARBRES ET PLANTIGRADES. Les arbres poussent, les humains aussi. C’est un dialogue entre les photographies d’arbres de Jean-Claude Bouyat réalisées depuis des dizaines d’années en Corrèze et Limousin avec les dessins pleins de poésie de Gg sur des humains qui se végétalisent. Pierre Bergounioux a offert à Nuage Vert un très beau texte sur les arbres dont le manuscrit est exposé et Marc Deconchat, spécialiste de la forêt à l’INRA Toulouse, a écrit une synthèse précieuse : « Nous sommes tous forestiers ».
 
– Vers 15h, s’opère une joyeuse transhumance dans le vieil Argentat pour se rendre à la halle place Delmas.
 
A 15h30, DEBAT animé par Laurent Gervereau de Nuage Vert :
« COMMENT VIVENT LES FORETS ?
Couper ? Pas couper ? »
 
avec : Didier Constant (ONF), Marc Deconchat (INRA Toulouse, directeur de recherches « Ecologie des paysages agriforestiers »), Alexandre Kempf (Faîte et Racines), Marc Leyge (Société des Bois de la Xaintrie), Carole Tiziani (projet de « maternelle de la forêt » à Meyrignac), Michel Vernéjoux (AFOXA).
 
Aujourd’hui, notre rapport à la nature, trop oublié, redevient primordial dans les campagnes et les villes. Les arbres et la forêt prennent ont un rôle important au moment des changements climatiques. Faisant symbole, ils sont aussi des repères. Ce débat vise à permettre de comprendre la vie de la forêt et –dans la région du plus grand couloir forestier de France– réfléchir sur son histoire, ses apparitions et disparitions, et bien sûr les pratiques aujourd’hui. Chacune et chacun expliquera sa vision, ses manières de faire, ses préoccupations. Quelle place et quels usages de la forêt ? Des échanges se feront avec le public.

Grande priorité civique du XXIe siècle : éduquer aux images et à l’environnement

Qui niera à l’ère du tout-écran et du tout médiatique, à l’ère des changements climatiques et des pollutions massives, que l’éducation aux images et l’éducation à l’environnement, sont des priorités éducatives majeures à tout âge partout sur la planète ?

Et pourtant… Voilà des priorités non-prioritaires car, passées les bonnes paroles, les décideuses et décideurs ont toujours plus urgent. De plus, de médiocres préoccupations corporatistes, défendant des prés-carrés de petits intérêts, bloquent toute vision globale.

Il ne faut rien céder. Voilà pourquoi Nuage Vert, héritier des partenariats avec la Ligue de l’Enseignement et le Musée du Vivant-AgroParisTech (decryptimages.net), s’est résolument lancé dans le développement de l’éducation environnementale (pour le versant biodiversité) et de l’éducation aux images (pour l’aspect culturodiversité).

Concrètement, cela a pris la forme d’une offre-relai sur des exposition en ligne téléchargeables gratuitement et des travaux à partir des collections de Nuage Vert. Le 18 mai, le grand préhistorien Jean Clottes est venu inaugurer le cycle « L’Art dans les villages », première étape d’une histoire générale du visuel à portée de toutes les familles. Le 22 septembre, juste après une participation au X-Trail — et inscrit dans les Journées européennes du patrimoine, en liant symboliquement patrimoine naturel et culturel– commenceront « Les Escapades de la bioculture » avec notamment une séance sur la Terre avant les humains (et déjeuner nature et concert, et promenades patrimoniale et ornithologique…). Cela débutera notre cycle public d’histoire environnementale.

Sans vouloir faire trop long mais en donnant des lignes que les pouvoirs publics (et privés aussi) devraient regarder, les images et l’environnement sont clairement nos deux priorités d’actualité. Elles nécessitent de développer les connaissances car connaître c’est disposer d’éléments pour former son jugement et choisir.

Pour les images, trois démarches s’imposent : avoir des repères dans le temps et dans l’espace par une connaissance de l’histoire de la production visuelle humaine ; savoir se poser des questions en analysant grâce à une grille d’analyse des images ; se familiariser avec la production et la création d’images en découvrant les techniques, les lieux et les créatrices et créateurs.

Pour l’environnement, de la même manière, trois démarches s’imposent : connaître l’histoire environnementale longue pour arriver à se situer ; découvrir et décrypter son environnement proche actuel de façon concentrique (ses lieux quotidiens, sa commune et sa région, son pays et son continent, la planète) ; être en contact avec les scientifiques, les associations, les praticiens, les entreprises, pour comprendre tous les enjeux qui sont les nôtres.

Ainsi histoire, analyse et ouverture sur lieux et actrices et acteurs sont fondamentaux.

Bon ya plus qu’à… ! En tout cas, Nuage Vert s’est résolument engagé sur ce terrain avec une dimension ludique et festive.

 

 

4 CONFERENCES-PROMENADES AU JARDIN

Les 7, 8, 9 juin ce sont les Rendez-Vous aux jardins. Nuage Vert y participe activement. Ne ratez pas nos rencontres réparties sur les 3 jours avec 4 conférences de plein air passionnantes ! Ne séparons plus nature et culture ! Découvrons ensemble !
– au jardin public d’Argentat-sur-Dordogne, une conférence d’Alexandra Duchêne sur « Jardins dans la ville, jardins dans la vie » (vendredi 7 juin à 18h)
– présentation de l’exposition par Jacques Hennequin et démonstration de maquettisme (samedi 8 juin à 15h)
Jean-Michel Teulière nous parle de « Nuisibles ? Pas nuisibles ? » (samedi 8 juin à 16h)
(en parallèle en soirée samedi 8 juin à 18h30 exposition devant la mairie sur structure mobile autour d’Yvette Horner pour le criterium cycliste d’Argentat-sur-Dordogne)
Jean-François Beaud et Paul Eyrignoux « Des ruches à l’apiculture : le rôle des abeilles » (dimanche 9 juin à 11h)
ET NE RATEZ PAS !
L’EXPOSITION : JARDINS DU MONDE. Exceptionnelle collection de maquettes présentée dans le cadre de l’hommage à Jacques Hennequin. Pour en savoir plus pour les passionné(e)s, possibilité de consulter sur place l’exposition sur l’histoire des jardins « Jardins dans la ville » du Musée du Vivant.

Exposition du 31 mai au 30 juin à Nuage Vert – musée mobile Vallée de la Dordogne, Jardin public d’Argentat, Argentat-sur-Dordogne (19400)
renseignements : contact@nuage-vert.com ; 06 12 29 60 97

JARDINS DU MONDE

NE RATEZ PAS L’EXPO DE CES EXCEPTIONNELLES MAQUETTES DE JARDINS !

Nuage Vert montre une partie de ses collections sur les jardins, vus à la fois comme des lieux de rêve et de création et des conservatoires de biodiversité. Cela s’inscrit dans l’opération nationale « Rendez-Vous aux Jardins » et se réalise au jardin public en association avec les services municipaux d’Argentat-sur-Dordogne. On y voit une partie de l’exceptionnelle donation du plus grand maquettiste de jardins en France : Jacques Hennequin. Elle est accompagnée par un ensemble de 30 000 photos (nous les utiliserons régulièrement) réalisées par Jacques Hennequin avec son association Hortesia, classées par département, qui complètent les donations de Jean-Claude Bouyat sur les arbres de Corrèze et celle, très importante, de Pascal Widemann sur la faune et la flore locales. Présentation aussi d’un magnifique livre-objet créé pour l’occasion par Julien Vantal pour Nuage Vert sur le thème des abeilles.

Jacques Hennequin sera présent dans l’exposition le vendredi 31 mai et le samedi 1er juin (de 10h à 12h et de 14h à 18h) lors du démarrage de l’expo et du salon du livre place Da Maia. Il fera une animation le samedi 8 juin après-midi à 15h, juste avant celle de Jean-Michel Teulière.

L’EXPOSITION : JARDINS DU MONDE. Exceptionnelle collection de maquettes présentée dans le cadre de l’hommage à Jacques Hennequin. Pour en savoir plus pour les passionné(e)s, possibilité de consulter sur place l’exposition sur l’histoire des jardins « Jardins dans la ville » du Musée du Vivant.

Exposition du 31 mai au 30 juin à Nuage Vert – musée mobile Vallée de la Dordogne, Jardin public d’Argentat, Argentat-sur-Dordogne (19400)
renseignements : contact@nuage-vert.com ; 06 12 29 60 97
 
ANIMATIONS :
Le 31 mai pour le salon du livre place Da Maia avec une expo sur structure mobile : « Jardins de papier, maquettes de jardins ».
 
Les 7, 8, 9 juin pour les 3 jours des Rendez-vous aux jardins, organisation d’animations atour de  « Les bébêtes au jardin : nuisibles ? pas nuisibles ? » :
– au jardin public avec une conférence d’Alexandra Duchêne sur « Jardins dans la ville, jardins dans la vie » (vendredi 7 juin à 18h)  avec Gilles Crozat, responsable des espaces verts ;
– présentation de l’exposition par Jacques Hennequin et démonstration de maquettisme (samedi 8 juin à 15h) ;
– Jean-Michel Teulière sur « Nuisibles ? Pas nuisibles ? » (samedi 8 juin à 16h) ; en parallèle en soirée samedi 8 juin juin à 18h30 exposition devant la mairie sur structure mobile autour d’Yvette Horner pour le criterium d’Argentat-sur-Dordogne
– Jean-François Beaud et Paul Eyrignoux « Des ruches à l’apiculture : le rôle des abeilles » (dimanche 9 juin à 11h) ; collaboration avec Séverine Révollet de la FAL19

FASCINANTE PREHISTOIRE !

UNE RENCONTRE PRIVILEGIEE

Le Centre Pompidou vient d’ouvrir une exposition sur l’influence de la Préhistoire sur les artistes des XIXe et XXe siècles. Excellent sujet que cette convergence rétro-futuro…

Mais il est d’autres événements qui mettent en valeur les figurations des origines (du moins celles qui nous sont restées et que l’on découvre petit à petit). Jean Clottes est un des plus importants préhistoriens internationaux (grottes Chauvet, Cosquer, Niaux). Il est allé en Afrique du Sud ou en Inde et a écrit de nombreux livres qui font référence (dont certains pour un public familial comme « La Préhistoire expliquée à mes petits-enfants »). Il a accepté de venir ouvrir à Hautefage (19400) le cycle « L’Art dans les villages » avec projection et conférence gratuite sur « L’Art des origines ».

Comme pour chaque édition, est montrée la toile géante que Jacques Villeglé a offerte à Nuage Vert lors des Rencontres-Promenades « Histoires de Passages… » sur les définitions de l’art –toile emblème de ce cycle.

Il s’agit donc à la fois d’une Escapade d’Histoires de Passages et d’une action de Nuage Vert – musée mobile Vallée de la Dordogne.

VRAIMENT NE RATEZ PAS CE MOMENT TRES PRIVILEGIE ET CONVIVIAL ! C’EST SAMEDI (18 MAI) à 15H30 à HAUTEFAGE (SALLE COMMUNALE).

Et nous finirons en offrant dans les jardins des flognardes cuites dans le four banal avec cidre et jus de pommes bio. Merci à la municipalité d’Hautefage et au comité d’animation !