LabSav / éducation environnementale et expos gratuites

 

Qu’est-ce que le LabSav ?

 

 

Apprendre à tout âge est la condition première de la liberté de choisir !

 

Le LabSav (Laboratoire des Savoirs), lié au Nuage Vert – musée mobile Vallée de la Dordogne, est une série d’événements construits pour intervenir dans la vie des populations afin de délivrer gratuitement des éléments de connaissance à tout âge sur des sujets variés, tout en recueillant collections et avis de toutes et tous. Deux axes centraux ont été choisis de façon prioritaire, car ils constituent les enjeux majeurs du monde d’aujourd’hui : l’environnement et les images.

 

L’éducation environnementale : un impératif civique

 

Verger corrézien (2019, photo Nuage Vert)

 

Un cycle « L’environnement, c’est quoi ? »

Le principe de  « L’environnement, c’est quoi ? » est de donner des repères sur les rapports des humains et leur environnement depuis la Préhistoire. Une histoire globale de l’écologie au sens large (cf. le livre de Laurent Gervereau Une histoire générale de l’écologie en images). On se promène et on découvre, étape après étape, les grands pans de cette histoire environnementale. C’est fondamental. Cela concerne tous les enjeux de la planète aujourd’hui. Toutes les connaissances sont convoquées, la géographie, la philosophie, l’histoire, la culture, l’économie, la politique, la vie quotidienne des populations… C’est vivant et s’adresse à un public familial. Cela peut être lié à des concerts. Et, comme toujours, on finit par un bon casse-croûte festif cette balade ouvrant les corps et les esprits !

La séance inaugurale a eu lieu le 22 septembre 2019 à Argentat-sur-Dordogne sur le thème « La Terre avant les humains ».

(voir plus bas les étapes proposées de cette histoire environnementale)

 

Des expositions téléchargeables gratuites en ligne : RECONCILIER NATURE ET CULTURE

Parallèlement, Nuage Vert propose d’approfondir l’éducation environnementale en proposant des expositions téléchargeables gratuitement en ligne. Elles servent à tous types d’animations et donnent de la perspective en faisant de l’histoire environnementale longue : ne pas avoir la tête écrasée sur l’écran du quotidien mais disposer de repères dans le temps et dans l’espace. Nuage Vert incite ainsi à utiliser les ressources gratuites réalisées avec le partenariat du portail decryptimages.net (Ligue de l’Enseignement et Musée du Vivant / AgroParisTech). Résultat de 15 ans de travaux avec les meilleurs spécialistes, elles sont le prétexte à des adaptations sous différentes formes sur écran ou physiquement (jusqu’à des promenades dans des parcs ou des villages ou des quartiers de villes).

Elles peuvent se décliner pour différents âges et susciter des spectacles, projections, festivals, conférences, débats…

Elles couvrent des questions larges concernant le plus grand nombre :

Une histoire générale de l’écologie en images

Paysans (histoire générale de l’agriculture et de l’élevage)

Manger (alimentation, gastronomie, santé)

Humain-Animal

Portraits d’arbres

Histoires et déboires d’eau

Jardins dans la ville

Transporter (Quoi ? Où ? Avec quelles énergies ?)

Climat et vie quotidienne chez les Inuit…

Le Mali, derrière les images

René Dumont, agronome écologiste

Vagabondages à Wallis, Futuna & Alofi (essai d’écologie culturelle)

(ces expositions sont disponibles sur demande par la rubrique « contact » de ce site ou sur decryptimages.net)

 

Un autre regard : DES IMAGES POUR REFLECHIR SUR NOTRE PLANETE
 
Nous subissons un brouillage généralisé et exponentiel d’images sans explications. Voilà une démarche inverse : des images créées sur différents continents pour nous inciter à réfléchir aux grandes questions actuelles de notre planète. C’est une proposition de Nuage Vert – musée mobile Vallée de la Dordogne (nuage-vert.com) en collaboration avec Thierry Sarfis et des écoles de graphisme de différents continents et le site www.2degrees-petition.com. En 2018, la série débuta par « Connecter / déconnecter », puis en 2019 ce fut « Créer des images pour le climat ».
 
Appendre à voir c’est aussi apprendre à créer et apprendre à regarder !
Apprendre à voir, c’est apprendre à s’occuper de notre bien commun !
 
Les expositions gratuites proposées au téléchargement :
– Connecter / déconnecter
– Créer des images pour le climat
– Eaux
– La biodiversité, c’est quoi ?
– Arbres et forêts
(ces expositions sont disponibles sur demande par la rubrique « contact » de ce site ou sur decryptimages.net)

 

 

« L‘Art dans les villages » : se repérer dans la confusion médiatique

 

Jacques Villeglé réalisant sa toile monumentale sur les définitions de l’art en 2018 (coll. Nuage Vert)

 

Nous sommes bombardés d’images de toute nature à l’ère du tout-écran. Vous voulez vous repérer ?

Nuage Vert – musée mobile Vallée de la Dordogne commence ses activités LabSav en organisant des rendez-vous festifs gratuits itinérants pour donner des éclairages sur l’ensemble de la production visuelle humaine de la Préhistoire à aujourd’hui : « L’Art dans les villages ».

 Le principe : des structures mobiles préparées avec la population des villages, une conférence avec échanges et un casse-croûte festif. Les meilleur-e-s spécialistes se déplacent

Jean Clottes a commencé en mai 2019 en venant parler de la Préhistoire à Hautefage. Chaque étape est préparée dans chaque localité pour associer la population, les artistes locaux et les scolaires. L’idée est d’avoir 10 à 15 étapes différentes en défilant dans le temps de la Préhistoire à aujourd’hui. Mais il ne s’agit pas seulement d’expliquer simplement chaque moment de la production visuelle et d’échanger. L’idée est d’échanger avec la population en amont, de voir si des artistes locaux sont intéressés à présenter des œuvres sur le thème et de proposer aux scolaires de créer des images. Enfin, des pièces des collections de Nuage Vert peuvent être déplacées, choisies en concertation.

La peinture originale de Jacques Villeglé « L’Art est ? », montrant des définitions de l’Art, sert d’introduction, déplacée sur une structure mobile. Suivant la saison et la météo, la séance peut se faire en extérieur ou en intérieur.

On écoute, on échange et on fête cela !

 Il y a un exposé sur l’étape visuelle du jour. De la Préhistoire à aujourd’hui en effet, le principe est donc de donner des éclairages chronologiques simples sur ce que les humains ont produit visuellement. Cela répond à un besoin de repères évident : apprendre à voir en sachant identifier les images dans le temps, dans l’espace et par support (jusqu’au cinéma, BD, jeux vidéos…). Les créations locales –quand c’est le cas–sont prises en exemple. Des images sur papier et sur écran permettent de rendre les choses concrètes. Et humour bienvenu !

Des échanges ont lieu. Les séances sont filmées et forment une mémoire vidéo précieuse de moments qui restent uniques. Et puis chacune et chacun apporte à boire et à manger pour finir joyeusement !

La séance inaugurale a eu lieu à Hautefage (19400) le 18 mai 2019 avec Jean Clottes sur les images et formes issues de la Préhistoire.

 

 

Les prêts d’expos

 

Expo place de la République à Paris le 16 mars 2019 avec des images de graphistes de différents continents sur le climat (Nuage Vert est co-fondateur de cette initiative)

 

Outre les expositions téléchargeables en ligne dont nous avons parlé, Nuage Vert peut prêter des pièces originales de ses collections (si les lieux en permettent la bonne conservation et sécurité). Nuage Vert propose également des expositions sur structure mobile (grand format et petit format) et des expositions tirées sur kakemonos. L’idée est de permettre une diffusion généreuse, dans le respect bien sûr de la conservation des documents et oeuvres originaux précieux.

 

Les expositions sur structure mobile et les prêts de pièces et oeuvres

Il existe trois types de structures mobiles : un grand format, un format moyen et deux petits formats. L’idée est de pouvoir montrer de façon éphémère dans l’espace public et au sein d’évènements populaires (marchés, concerts, événements sportifs…) des pièces originales rares de Nuage Vert avec la possibilité d’y adjoindre une borne vidéo. Le déplacement des structures (suivant leur disponibilité) est à la charge de l’organisme emprunteur, comme les assurances des pièces et de la structure. Pour tout renseignement, rubrique « contact » de ce site.

Des expos peuvent être constituées sur mesure (voir les fonds de nos collections).

Premières expositions présentées :

  • « Ca vous chatouille ou ça vous grattouille ? » (expo sur Louis Jouvet, d’origine corrézienne, et le fameux Knock repris par Omar Sy)
  • « Un lama pour la Pachamama » (pièces rares du Pérou anciennes et récentes autour de la Terre-Mère, la Pachamama)
  • « La barbe du Père Noël ? » (une collection de barbus célèbres ou inconnus sur tous supports, en passant par Henri IV, le capitaine Haddock ou la femme à barbe…)
  • « La Dordogne filmée avant les barrages en 1930 : Au fil de l’eau de Christian Matras »
  • « Maquettes de jardins et jardins de papier »
  • « Yvette Horner, accordéon et Tour de France »
  • « Maryse Bastié, pionnière de l’aviation »
  • « Le sport en objets et images anciennes »

 

Les expositions sur kakemonos

Ces expositions sont tirées sur kakemonos qui se roulent. Nous ne demandons aucun argent de location mais bien sûr transport et assurances des kakemonos sont à la charge de l’organisme emprunteur.

Premières expositions proposées (tirées de la série « Des images pour réfléchir sur notre planète ») :

  • « Connecter / déconnecter » (sur cet enjeu majeur du monde aujourd’hui, une formidable collection d’images inventées par des graphistes issus de 4 continents –très intéressante manière de voir les regards comparés)
  • « Pétition visuelle internationale sur le climat » (lancée en novembre 2018 par 2degrees-petition.com avec Nuage Vert, une sélection des contributions visuelles mondiales est présentée en juillet 2019 pour Histoires de Passages et circule ensuite librement en fonction des demandes).

 

 

ANNEXE : schéma d’histoire environnementale

 

Nuage Vert – musée mobile Vallée de la Dordogne veut peser sur un domaine très peu connu et pas assez développé : l’histoire générale de l’environnement. C’est pourtant un élément de connaissance essentiel et qui devrait permettre de repenser notre vision du passé et du présent. Même si les humains apparaissent tardivement, les rapports des humains et de leur environnement sont centraux dans l’aventure terrestre. Il faut en faire un enjeu d’éducation à tout âge et de recherches pluridisciplinaires. Voici la liste de 18 étapes prévues pour « L’histoire environnementale, c’est quoi ? ». Elles sont héritées de l’exposition « Une histoire générale de l’écologie en images » et des travaux du Centre Interdisciplinaire de Recherches sur l’Ecologie (CIRE). Elles peuvent bien sûr être développées et adaptées. Oui, il est urgent d’apprendre sur l’environnement, comme pour les images et les médias ! Nuage Vert s’engage pour cela.

Les 18 étapes chronologiques proposées pour une histoire générale de l’environnement (qui est une histoire générale de la conscience environnementale et des impacts environnementaux) :

  1. La Terre avant les humains
  2. Animisme et Préhistoire
  3. Mythologies, observations et premières civilisations
  4. L’Europe renomme la planète : Les « découvertes »
  5. De Rousseau à Humboldt, entre idéalisation et conception globale
  6. Un tournant : Rauch, Darwin, Thoreau, Haeckel, Muir, Reclus…
  7. Le rapport aux animaux et le végétarisme
  8. Nature et culture : la conscience du paysage
  9. Les jardins : conservatoires ? lieux de création ? rôle social ?
  10. Et les femmes ? Les anonymes et George Sand, Colette…
  11. Culte du corps et idéalisation de la campagne, des libertaires aux totalitarismes
  12. Les premières alertes contre le productivisme et la « Modernité » au temps des « trente Glorieuses » : du film Mon Oncle à Silent Spring
  13. Le tournant de 1970
  14. L’émergence des partis et mouvements écologistes
  15. « Sustainable Development » et rendez-vous internationaux
  16. L’importance du changement climatique
  17. La convergence des préoccupations entre pollutions, malbouffe, biodiversité en danger et déséquilibres économiques et sociaux
  18. Des relectures historiques : le rôle des catastrophes ; l’impact des énergies ; l' »anthropocène »; villes-campagnes…

 

Le cycle « L’environnement, c’est quoi ? » va ouvrir toutes ces perspectives avec des contributions multiples mais il importe aussi de faire connaître et de démultiplier ces initiatives pionnières.

La séance inaugurale a eu lieu le 22 septembre 2019 à Argentat-sur-Dordogne sur le thème « La Terre avant les humains ».

 

 

Affiche de Claude Baillargeon, 1994 (collection Nuage Vert – musée mobile Vallée de la Dordogne)