Équipe et soutiens

 

un petit clin d’oeil à la biodiversité à travers cette planche pédagogique des années 1950-60 des collections de Nuage Vert

 

L’équipe de Nuage vert

Président : Laurent Gervereau

Vice-Présidentes : Cécile Blatrix, Sophie Mignard

Secrétaire générale : Fabrine Monteil

Trésorier : Patrick Burgevin

 

Membres : François Albera, Jean-François Beaud, Ugo Broussot, Alexia Guilhe, Marion Lassaigne, Dominique Laurent, Françoise Leygnac, Jean-Claude Leygnac, Jacques Patureau, Laurence Perry, Emilie Sajot (Lady M), Fabien Simoneau

Membre institutionnel : Sébastien Duchamp (Maire d’Argentat-sur-Dordogne)

 

Directrice de Nuage Vert : Alexandra Duchêne

 

Conseil scientifique

Président : Laurent Gervereau

Membres : François Albera (professeur historien du cinéma, Université de Lausanne), Anne-Claude Ambroise-Rendu (professeur à l’Université Versailles-Saint Quentin), Etienne Barillier (enseignant, spécialiste de littérature et imaginaire, Limoges), Nicolas Baudelet (Des Lendemains qui Chantent, Tulle), Christoph Becker-Schaum (Archiv Grünes Gedächtnis, Berlin), Nicolas Bel (spécialiste d’agriculture urbaine, Topager), Wladimir Berelowitch (spécialiste de la Russie, professeur à l’université de Genève et Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales), Gilles Béville (Président de l’Association pour le tourisme équitable et solidaire), Laurent Bihl (historien de la caricature), Alexis Blanchet (spécialiste cinéma et jeux vidéos, Université Sorbonne nouvelle-Paris III), Cécile Blatrix (professeure de science politique, AgroParisTech et Université Paris I Panthéon-Sorbonne), Gilles Boeuf (spécialiste international de la biodiversité, Président de nombreux conseils scientifiques et ex-Président du Muséum National d’Histoire Naturelle), Michel Bouvet (graphiste, ESAG-Penninghen), Nicole Brenez (théoricienne du cinéma expérimental, Université Sorbonne nouvelle-Paris III), Jean Brousse (économiste et sociologue), Daniel Cérézuelle (Société pour la philosophie de la technique), Gilles Clément (jardinier et paysagiste, professeur à l’Ecole nationale supérieur du paysage et au Collège de France), Ariane Dahan (conservatrice, Maison John et Eugénie Bost, La Force – Dordogne), Marc Deconchat (INRA Toulouse, directeur de recherches « Ecologie des paysages agriforestiers »), Christian Delporte (professeur, Université Versailles-Saint Quentin, Président de la Société pour l’histoire des médias), Alexandra Duchêne (conservatrice de Nuage Vert et secrétaire générale d’Histoires de Passages), Eric Favey (Président de la Ligue de l’Enseignement), Etienne Feher (architecte, directeur d’ABF-lab agence spécialisée en innovation environnementale), Corinne François-Denève (spécialiste de littérature et théâtre et chanson, Université de Bourgogne, Présidente de la Compagnie Benoit Lepecq), Nathalie Frascaria-Lacoste (écologue, Présidente de département à AgroParisTech, Humanité & Biodiversité), Marc-Olivier Gonseth (Directeur, Musée d’ethnographie de Neuchâtel), Pierre-Henri Gouyon (biologiste, professeur au Museum national d’histoire naturelle), Baptiste Grard (spécialiste de l’agriculture urbaine et des villes végétales), Emmanuel Guigon (Directeur du musée Picasso Barcelone), Françoise Hache-Bissette (spécialiste de la gastronomie, professeure à l’Université Versailles-Saint Quentin, Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines), Quentin Jagorel (haut fonctionnaire et réalisateur, auteur du rapport « Villes-campagnes, pour une cohésion des territoires de la République »), Marc Jeanson (Directeur de l’Herbier national au Museum (MNHN) – Directeur botanique du Jardin Majorelle de Marrakech, Maroc), Hafida Jemni (professeure d’art contemporain d’Afrique, IESA Arts & Culture), Jean Jouberton (chercheur sur les jeux vidéos), Nadia Yala Kisukidi (philosophe, université Paris VIII, Vice-Présidente du Collège International de Philosophie de 2014 à 2016), Marie-Hélène Le Ny (plasticienne photographe), Cédric Lesec (Directeur des relations extérieures, Musée des Confluences, Lyon), Gilles Luneau (écrivain et journaliste, Directeur de globalmagazine.info), Anne Massoni (maître de conférence en histoire médiévale, Université de Limoges), Denis Merveilleau (directeur pédagogique, EPITECH Bordeaux), Sophie Mignard (secrétaire générale de l’association Nuage Vert et Vice-Présidente d’Histoires de Passages), Fabrine Monteil (trésorière d’Histoires de Passages), Chantal Montellier (présidente du prix Artemisia), Monique Mosser (historienne des jardins, Ecole nationale supérieure du Paysage et Université Paris I Panthéon-Sorbonne), Pascal Ory (professeur, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, EHESS, Sciences Po Paris), Marc Pallain (mathématicien et photographe), Thierry Paquot (philosophe et essayiste, Institut d’urbanisme de Paris),  Jacques Patureau (minéralogiste), Muriel Paucard (Directrice, Médiathèque Xaintrie Val’Dordogne), Corentin Peyrot des Gachons (Directeur du Développement Régional, EPITECH Toulouse), Michel Pierre (écrivain, spécialiste notamment de la bande dessinée), Anna Pravdova (conservatrice, Galerie nationale de Prague), Gilles Ray (journaliste limousin, kinésiologue), Sébastien Repaire (historien de l’écologie, SciencesPo Paris), Séverine Revollet (spécialiste environnement, FAL19), François Robinet (maître de conférences en histoire contemporaine, Université Versailles-Saint Quentin, Directeur du festival Les Médiatiques), Jacques Salles (producteur audiovisuel, GTV), André Stas (écrivain, poète et plasticien, Régent du Collège de ‘Pataphysique, Liège), Jean-Michel Teulière (ornithologue, maire de Saint Bonnet-les-Tours-de-Merle), Aurélie Utzeri (conservatrice du Musée du Vivant, premier musée international sur l’écologie), Stéphane Vaiedelich (Musée de la Musique – Philarmonie de Paris), Alexis Vrignon (historien de l’écologie, RUCHE – Réseau des Chercheurs en Histoire Environnementale), Kenneth White (écrivain, fondateur de l’Institut International de Géopoétique), Ye Xin (peintre et calligraphe, maître de conférences à l’Université Paris VIII), Estelle Zhong Mengual (SciencesPo Paris)

Signataires en juillet 2017 de l’Accord de coopération « Nuage Vert – Green Cloud, musée mobile Vallée de la Dordogne » : Hubert Arrestier (Président de la Communauté de Communes Xaintrie Val’Dordogne), Pascal Coste (Président du Conseil Départemental de la Corrèze), Philippe Di Folco (Président d’Histoires de Passages), Marc Dufumier (Président de la Fondation René Dumont), Jean-Claude Leygnac (maire d’Argentat-sur-Dordogne)

Vue des gorges de la Maronne depuis les Chabannes à Hautefage en Xaintrie (19400). Ces collines boisées étaient au XIXe siècle des lieux d’élevage parsemés de bergeries. Le changement climatique modifie désormais les essences d’arbres (cette image a servi pour les « Escapades légères » en juillet 2020)

Un des plus grands cinéastes internationaux, René Clair, dont le film A nous la liberté en 1931 inspire Les Temps modernes de Charlie Chaplin en 1936, vient tourner en juillet-août 1939 à Argentat le film Air pur. Il continue là son travail de contestation du travail mécanisé, des villes polluées synonymes d’aliénation pour défendre une émancipation (pour les jeunes dans Air pur) par un contact avec la nature. La mobilisation du 1er septembre 1939 interrompt le tournage et le film ne sera jamais achevé. Voici le magazine Pour vous du 2 août 1939 avec une double page sur ce film mythique disparu. René Clair logeait à l’hôtel Le Bordeaux d’Argentat et tournait notamment à Roche-de-Vic. Nuage Vert conserve ce magazine et un fonds autour de René Clair –dont un manuscrit original sur le compositeur Maurice Jaubert– et de ces mouvements pré-écologistes d’avant-guerre.

Image pédagogique chinoise des années 1960-70 pour expliquer la structure des nuages et la formation des précipitations. Nuage Vert travaille avec l’artiste Serge Kantorowicz pour réaliser une exposition sur les nuages, thème à la fois esthétique, poétique et lié à la question si importante du climat (collection Nuage Vert)

Annonce de la mort de Benjamin Franklin par un discours de Mirabeau à l’Assemblée Nationale dans le Journal de Paris le 12 juin 1790 (original d’époque dans les collections de Nuage Vert). Benjamin Franklin, acteur de l’Indépendance des Etats-Unis, naturaliste, anti-esclavagiste, fondateur de la première bibliothèque municipale (les savoirs pour toutes et tous), a été notamment l’initiateur du paratonnerre

Serge Kantorowicz naît en 1942 et ses deux parents sont déportés à Auschwitz-Birkenau. Il est élevé par sa grand-mère. Il entre aux Beaux-Arts de Bruxelles en 1962 et côtoie ensuite Sam Szafran (son cousin), mais aussi Riopelle, Joan Mitchell, Henri Michaux, Miro, Calder, Giacometti, Vasarely… Et bien d’autres comme Roland Topor avec toute cette bande du cinéma Accatone. Le 24 septembre 2021, dans son atelier à Paris, il a créé depuis des mois et donné à Nuage Vert des petites peintures de nuages : LES NUAGES DE SERGE. Un ensemble d’une grande poésie pour faire une installation flottant à travers une pièce entière. Un livre accompagne ce travail avec des textes inédits sur son oeuvres mais aussi sur le climat, dont Jean Jouzel a parlé à l’invitation de Nuage Vert.

un petit clin d’oeil à la culturodiversité à travers cette estampe offerte à Nuage Vert par l’artiste islandais Erro, qui a par ailleurs créé spécialement une toile de 5,50 mètres sur le pays d’Argentat-sur-Dordogne donnée à Nuage Vert en 2019

Les trois bannières mobiles Air-Terre-Eau réalisées par Speedy Graphito pour Nuage Vert et présentées en intérieur ou en extérieur lors des séances publiques d’initiation à l’environnement (Rencontres de la Bioculture). Ces peintures originales peuvent être montrées sous forme de triptyque ou séparément, sorties et promenées (sans le trépied qui se retire) et placées dans la nature.

 

De nombreux partenaires

Nuage Vert est né d’un accord de partenariat en juillet 2017 entre la ville d’Argentat-sur-Dordogne, la communauté de communes Xaintrie Val’Dordogne, le conseil départemental de la Corrèze, les Rencontres-Promenades « Histoires de Passages… » et la Fondation René Dumont. La ville d’Argentat-sur-Dordogne héberge le siège de Nuage Vert et aide à ses activités. Donc l’aspect partenarial d’animation d’un territoire –et au-delà– est essentiel.

Nuage Vert est inscrit dans des opérations nationales et internationales comme les Rendez-Vous aux jardins ou les Journées européennes du Patrimoine ou les Rencontres européennes « Patrimoine Culturel Immatériel, Musées et Innovation » dans le cadre du projet européen ‘The Intangible Cultural Heritage and Museums Project’.

Nuage Vert collabore avec de nombreuses institutions, notamment par ses prêts gratuits d’expositions en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement et le site decryptimages.net. Nuage Vert travaille historiquement avec le Musée du Vivant à AgroParisTech et avec le CIRE (Centre Interdisciplinaire de Recherches sur l’Ecologie à AgroParisTech). Nuage Vert est co-fondateur de la Pétition visuelle internationale pour le climat (Visual Petition for the Climate), lancée en 2018 par 2degrees-petition.com.

Nuage Vert est un acteur fédérateur associé aussi bien au Collège Simone Veil ou au Lycée-Collège Jeanne d’Arc, au Foyer occupationnel pour handicapés des trois Chênes, aux associations SEVAD ou France Nature Environnement, à la Ligue de Protection des Oiseaux, à EPIDOR et à l’Atlas de la biodiversité, mais aussi aux écoles d’art comme l’Ecole nationale supérieure d’arts Limousin ou Nord-Pas-de-Calais ou à des institutions culturelles comme la Maison André Breton ou aux écoles pour l’innovation numérique avec Epitech Bordeaux et Toulouse ou en associant des activités sportives avec La Dordogne de Villages en Barrages.  A noter : Nuage Vert, dans le cadre des barrages hydrauliques, est soutenu depuis l’origine par EDF, ce qui a conduit à des opérations mémorielles sur les villages engloutis, des expositions au barrage de l’Aigle (sur le tournage de Lumière d’été avec Prévert durant guerre et Résistance) ou une réflexion sur les enjeux de l’eau au temps des changements climatiques.

Inutile de tenter un inventaire, forcément réducteur. L’esprit est là : Nuage Vert est polyvalent et se veut rassembleur en construisant des collaborations fructueuses et actives. Nul doute : ce Nuage continuera à bouger !

Dessin de Gg créé pour l’exposition ARBRES ET PLANTIGRADES. Les arbres poussent, les humains aussi qui a permis le don d’un texte manuscrit de Pierre Bergounioux sur les arbres en Corrèze et le partenariat de Marc Deconchat de l’INRA Toulouse (Directeur de recherches « Ecologie des paysages agri-forestiers »)

(collection Nuage Vert)