REAGISSEZ !

 

ALLEZ, CA BOUGE ENCORE A NUAGE VERT !

Beaucoup, beaucoup de choses en cette « rentrée » de septembre 2023 (rentrée de quoi ?…). Nous publierons bientôt un calendrier des nombreux et réjouissants rendez-vous à venir.

Voici déjà deux créations de Mister Local-Global en 2023, déclinables sur tous supports. Nuage Vert porte cela dans le débat public.

Celui sur les IDIOTS affirme que la vraie bêtise est celle des humains détruisant notre biosphère terrestre. Il fait écho à l’exposition et au livre réalisés en partenariat avec la Maison John et Eugénie Bost en 2024 : Etes-vous idiots ?

Devant l’avancée des sociétés du contrôle et du grand hôpital planétaire,

NOUS NE SOMMES PAS MALADES MAIS VIVANTS !

Nous développons l’Intelligence Naturelle –celle des fulgurances atypiques et des erreurs–, pas la mécanique moyenne d’Intelligences Artificielles, très utiles comme l’est un vilebrequin.

 

Celui sur l’INEXISTENCE marque –à l’ère de l’ubiquité permanente où sa projection virtuelle est plus importante que ses agissements dans sa vision directe– la volonté de ne pas apparaître, de n’être rien ni personne dans le tohu-bohu des réseaux asociaux, du news market et de la déformation médiatique :

SE DECONNECTER DE LA POLLUTION PUBLICITAIRE ET PROPAGANDISTE

pour mieux affirmer ses choix évolutifs ici et là-bas. DIFFUSER SES IDEES OU SA FAÇON DE VIVRE MAIS PAS LES VENDRE, récuser le fait de devenir une « marque », un produit, une histoire inventée ou pas. Pour tout le monde, à l’impératif de se montrer pour être, au selfie permanent, à la construction de son personnage public par écran interposé, à la consommation addictive d’images, au contrôle domestique numérique en connexion perpétuelle, opposer non pas la vérité de soi (qui n’existe pas) mais une recherche évolutive en réseau de dialogue avec son environnement dans un engagement terriste.

Certaines et certains le traduisent en une déconnexion totale (et même une recherche d’autarcie, à condition de rester conscients des enjeux communs terrestres). D’autres pratiquent ce qu’on pourrait appeler une « connexion modérée » et une « visibilité d’usage », soit un choix dans ses rapports à l’univers multimédiatique totalisant (et donc potentiellement totalitaire, avant d’inévitables failles et catastrophes…).

Tout cela fait partie des réflexions publiées dans les deux livres de Laurent Gervereau : INEXISTER. Mes vies de terriste en 2022 et Nous, humains, vivons local-global en 2023. Nuage Vert les a édités (achetables par carte bancaire sur lulu.com en version papier ou numérique). C’est la somme de réflexions disséminées par l’auteur dans plus de 100 livres et autres activités rendues publiques. INEXISTER, c’est aussi agir avec les autres inexistantes et inexistants. Nous y reviendrons. Faites savoir !

Deux t-shirts (bénéfices intégralement utilisés pour permettre nos activités) ont été créés, disponibles sur la page :

T-Shirts qui parlent / Stickers gratuits

PRENEZ DATE !

PRENEZ DATE !

LES 21 ET 22 Juillet 2023, on se retrouve et on déambule ensemble !

TOUT EST GRATUIT ! ALLEZ DE DECOUVERTE EN DECOUVERTE !

LE THEME EST : « LA VIE VEGETALE » !

(avec une superbe affiche de Speedy Graphito !)

NOTEZ ! NOTEZ ! ET PARLEZ-EN !

 

Programme complet ci-dessous (et son actualisation en ligne sur ce site dans la rubrique Histoires de Passages)

INSECTES ET SUPERHEROINES

LES GRANDS RENDEZ-VOUS DE NUAGE VERT REPRENNENT EN JUIN ! SORTONS !

 
Deux dates :

INSECTES le samedi 10 juin

– Le matin à 11h l’entomologiste Laurent Chabrol vient à Nuage Vert  nous parler de : « Abeilles et autres hyménoptères chers à Joseph Vachal, maire d’Argentat » en partenariat avec la CPIE Corrèze
 
– l’après-midi, conférence-marchée de Laurent Chabrol « Regardez les insectes ! » à l’oppidum gaulois du Puy du Tour à Monceaux-sur-Dordogne en partenariat avec La Dordogne de Villages en Barrages

CINEMA ET SUPER-HEROINES le samedi 17 juin

– nous avons la chance d’accueillir Laurent Véray et Carole Aurouet à 15h30 à Nuage Vert pour une conférence-projection autour de « Musidora, première super-héroïne de cinéma ». C’est un personnage fascinant essentiel dans la pop culture par deux spécialistes passionnants !
 

Regardez aussi en ligne le programme d’Histoires de Passages… édition 2023 (21 et 22 juillet) sur LA VIE VEGETALE : https://nuage-vert.com/histoires-de-passages

 

DIFFUSEZ LES INFOS !

La mystérieuse Musidora dans Les Vampires de Louis Feuillade en 1916

DES OBJETS QUI PARLENT : UNE EXPO, CE SONT DES RENCONTRES

 
Nuage Vert a commencé avec des ouvertures de ses salles régulières (le mercredi et le samedi). Mais ce n’était pas adapté à la demande. Il faut être plus souple (répondre aux demandes, regarder la météo, accompagner ou créer des événements…).
 
Voici pourquoi nous ouvrons sur demande, lors d’événements, pour des visites de groupes ou lorsque nous travaillons sur les collections (c’est souvent le cas pour classer, préparer des expos ou photographier pour des livres, les vidéos ou le Net).
 
A PARTIR DE SAMEDI 22 AVRIL, GRACE A LA GENEROSITE DES BENEVOLES, NOUS ELARGISSONS L’OFFRE AVEC DES OUVERTURES CONVIVIALES (on peut prendre un verre ou un thé ou un café…). VENEZ NOMBREUSES ET NOMBREUX DE 10h A 12h POUR ECHANGER !
 
Les expos sont la façon –à l’ère du tout-écran– de reprendre contact avec pièces ou oeuvres originales, pas des images, du tangible précieux. Là, vous verrez les formidables sculptures pleines d’humour et de poésie du jazzman toulousain Biraben et puis vous découvrirez que l’ancien maire d’Argentat Joseph Vachal était un spécialiste mondial des guêpes et des abeilles. Passionnant au temps où les insectes sont en danger !
 
LES OBJETS NOUS RACONTENT DES HISTOIRES, NOUS LES FAISONS PARLER. VIVRE UNE EXPO, C’EST ECHANGER !
Chaque semaine, nous vous signalerons ces rendez-vous privilégiés. Merci aux bénévoles !
 
A SAMEDI !

UNE FEMME EXCEPTIONNELLE !

ALEXANDRA DAVID-NEEL :

cantatrice, journaliste, exploratrice, anarchiste, féministe…

 

Nicolas Eprendre était venu à Histoires de Passages pour parler d’Alexandra David-Néel. Il revient pour projeter ses films salle Saintangel au jardin public d’Argentat-sur-Dordogne samedi 8 avril. C’est une initiative autour de Faîte et Racines.
 
Nuage Vert sera ouvert avec les deux nouvelles expositions (sculptures surréalistes de Biraben et La Corrèze, terre d’insectes !)
 
Alexandra David Néel (1868-1969) a été la première femme européenne à pénétrer au Tibet (déguisée en mendiant), à l’âge de 55 ans.
 
100 ans d’une vie d’exception, à une époque où les femmes étaient plutôt cantonnées à leurs foyers !
 
 
Une restauration sera proposée par Drôle de Zèbre (cuisine végétarienne).
Accueil salle Saintangel dans le jardin public d’Argentat-sur-Dordogne à partir de 18h, projection à 19h
 

C’EST LE PRINTEMPS A NUAGE VERT !

Araîgnée par Jean-Claude Biraben

 

 
Nous, on aime les saisons malgré les dérèglements climatiques. Et voici que les plantes ressuscitent ! Nuage Vert en profite pour vous offrir deux manifestations le samedi 1er avril à 11h au jardin public d’Argentat-sur-Dordogne :
 
– quel bonheur vous avez de découvrir les sculptures pleines de poésie, de malice, de surréalisme réalisées par le jazzman toulousain Jean-Claude Biraben ! A cette occasion, son galeriste Roger Roques vient spécialement de Gaillac parler de lui (l’artiste est aujourd’hui disparu et Nuage Vert a reçu une donation très importante)
 
– vous saviez qu’une étude allemande en 2017 montrait que dans les espaces protégés 75 à 80% des insectes avaient disparu en 30 ans ? Laurent Chabrol de la Société entomologique du Limousin vient inaugurer avec nous La Corrèze, terre d’insectes ! qui nous sensibilise à ces questions, rappelle que le Briviste Latreille était le « prince des entomologistes » avant Fabre et que le maire d’Argentat Joseph Vachal (qui a fait construire l’ancien pont) fut un grand spécialiste des hyménoptères (abeilles, guêpes, fourmis…). De plus, nous montrons la donation de l’Argentacois Lesbordes.
 
Les artistes ne sont pas en reste, que ce soient les merveilleuses caricatures d’humains-insectes de Grandville jadis ou la révélation des deux portraits de Vachal créés et offerts à Nuage Vert par Kiki Picasso (fondateur du groupe Bazooka) et les rayons de la ruche avec abeilles, si poétique sculpture en papier de livre ancien découpé par Julien Vantal ou les dessins originaux de la donation de François Boucq.
 
Rappelons par ailleurs que cela se fait en partenariat avec la Médiathèque Xaintrie Val’Dordogne, qui présentera en parallèle une exposition (prêtée par la CPIE Corrèze) sur la sauvegarde des insectes avec des pièces venant de Nuage Vert
 
ET APRES CES DECOUVERTES, NOUS BOIRONS JOYEUSEMENT A LA DEFENSE DE LA BIODIVERSITE ET DE TOUS LES VOEUX DE CHACUNE ET CHACUN (utile par les temps assez sinistres que nous vivons…) !
 
(à noter l’article dans le journal La Montagne du lundi 27 mars 2023)
Le passionné d’insectes argentacois Gérard Lesbordes avec Laurent Gervereau au moment de la donation à Nuage Vert en 2020
 

METAREAL : des événements Nuage Vert 2023

A l’heure du METAVERS, défendons le METAREAL, la vision directe de ces humains relatifs et imparfaits ! C’est çà la vie ensemble à laquelle nous participons toute l’année. Voici donc ci-dessous le programme de quelques événements Nuage Vert 2023.
 
Vous verrez que, comme depuis près de 10 ans maintenant, nous privilégions la sauvegarde et la mise en valeur d’un patrimoine argentacois (fonds Lesbordes ou Vachal ou autour d’Argentat et le cinéma) et du pays d’Argentat (exposition de la donation Tanguy Crovisier, notamment sur les villages engloutis) avec des opérations d’intérêt national et international qui font image pour la ville (expo de photos sur la ruralité de Collombert, pacifisme entre-deux-guerres et rassemblement autour de l’histoire stratifiée avec la Ligue de l’Enseignement).
 
Notez bien les dates ! Nous y serons avec vous
 
Il pourra s’ajouter d’autres manifestations. Vous avez aussi le programme en cours des Rencontres-Promenades « Histoires de Passages… » (21-22 juillet) actualisé en ligne sur le site nuage-vert.com :
 
L’année prochaine, nous fêterons les 10 ans : 10 ans ensemble !
 
Merci de vos soutiens et encouragements qui nous réjouissent et nous portent dans nos périodes de périls !
 
————————————————————————————————————————————————————————-
 

CALENDRIER D’EVENEMENTS NUAGE VERT 2023

 

 

 

BIRABEN

SCULPTER LA POESIE

Un artiste surréaliste, musicien de jazz, dont Nuage Vert a reçu une donation importante après sa disparition. Du rêve en formes

Exposition d’avril à juin 2023

Inauguration le samedi 1er avril à 11h

 

 

 

 

FOCUS :

LA CORREZE, TERRE D’INSECTES !

Du « Prince des entomologistes » Latreille, né à Brive, au maire d’Argentat Joseph Vachal et à la donation de l’Argentacois Gérard Lesbordes

Dévoilement des créations de Kiki Picasso autour de Joseph Vachal

Avril-juin

Avec la collaboration de Laurent Chabrol de la Société entomologique du Limousin

Inauguration le samedi 1er avril à 11h

 

 

LES GRANDS RENDEZ-VOUS DE NUAGE VERT :

Laurent Véray et Carole Aurouet viennent samedi 17 juin à 15h30 parler de Musidora, première super-héroïne de cinéma avec projection de films

 

 

 

LA VIE PAYSANNE

PAR COLLOMBERT

Le grand photographe du monde rural depuis les années 1960. Passionnante traversée visuelle de nos campagnes en transformations grâce à des tirages réalisés par l’artiste

Exposition été 2023 et avenue Pierre Collombert

juillet-septembre

Inauguration le samedi  22 juillet matin lors d’Histoires de Passages

 

 

 

 

FOCUS : « LA PLANTE QUE J’AIME »

en collaboration avec des institutions pour handicapés en Corrèze et Dordogne : le Centre des 3 Chênes à Rilhac-Xaintrie et Mercoeur, celui de Servières-le-Château, et la Maison John et Eugénie Bost à La Force près de Bergerac

et Boris Presseq botaniste du Museum de Toulouse et Marion Lassaigne collaborent pour le lancement de la brochure « La flore rurale des bords de rues et de routes » conçue à Argentat-sur-Dordogne

Juillet – septembre

Inauguration le samedi  22 juillet matin lors d’Histoires de Passages

 

 

 

Rencontres-Promenades

« Histoires de Passages… » 2023

La Vie Végétale

 

21-22 juillet

Localités :

 

Argentat-sur-Dordogne

Servières-le-Château

 

Affiche créée par Speedy Graphito

 

 

 

L’IMAGINATION, LES PEURS ET LES RAGES DE TANGUY CROVISIER

Peintures et dessins d’un artiste corrézien vivant dans les bois, dessinateur des villages engloutis

Octobre-décembre

Inauguration le samedi  30 septembre à 11h

 

 

 

FOCUS :

PACIFISTES

Chercher une pensée-monde entre deux guerres :  Tolstoï, Wells, Rolland, Barbusse, Gandhi, Huxley, David-Néel, Zweig, Russell, Breton, Einstein, Curie, Boye, Istrati, Césaire, Senghor, Poulaille, Weil, Berl, Giono, Messac, Mounier… 

 

Construire la paix sous la menace des guerres : un enjeu redevenu terriblement d’actualité. Voici l’occasion de traverser une période mal connue (1919 à 1939) très riche d’idées et de formes et de réalisations

 

Octobre-décembre

Inauguration le samedi  7 octobre à 11h

 

Edition d’un livre collectif de référence (comme FAKE MOYEN AGE ! précédemment) avec des images inédites, préfacé par Pascal Ory de l’Académie française

 

 

 

 

LES GRANDS RENDEZ-VOUS DE NUAGE VERT

jeudi 23 novembre  

En 2023, sera publié un important volume collectif sur COMMENT ET POURQUOI FAIRE DE L’HISTOIRE STRATIFIEE ?

Ça ne vous dit rien ? Nous vivons à tout âge dans la confusion des milliards d’images et de sons qui nous pilonnent. Le besoin de repères est indispensable. Alors il faut connaître à la base, pour des personnes aux parcours si variés, le passé de l’endroit où on habite. Ce passé ne peut se comprendre qu’en connaissant le passé régional, national, continental et terrestre. C’est cela l’histoire stratifiée, un big bang pour les pédagogues sur le terrain et pour la recherche

 

Livre collectif publié par Nuage Vert en partenariat avec decryptimages.net et la Ligue de l’Enseignement : lancement le jeudi 23 novembre

 

dessin de Tanguy Crovisier issu de la série sur les villages engloutis (collection Nuage Vert)

NUAGE VERT AU COEUR DE L’ACTUALITE

2023 :

Nuage Vert a toujours cherché à se situer au coeur de l’actualité et de nos vies en essayant de donner du recul et des repères. Quelques rendez-vous (il y en aura beaucoup d’autres) au temps où l’Histoire et la guerre occupent nos écrans

 

En effet, alors que sévit la guerre en Ukraine et que Christopher Nolan sortira en juillet 2023 un film sur Oppenheimer –le créateur de la bombe atomique–, Nuage Vert a rassemblé des pièces sur : C’EST LA BOMBE ! Histoire de la peur qui vient du ciel, une histoire, depuis la Première Guerre mondiale jusqu’à la bombe atomique, des terreurs et de la propagande autour des bombardements.

 

En 2023, sera publié un important volume collectif sur COMMENT ET POURQUOI FAIRE DE L’HISTOIRE STRATIFIEE ?

Ça ne vous dit rien ? Nous vivons à tout âge dans la confusion des milliards d’images et de sons qui nous pilonnent. Le besoin de repères est indispensable. Alors il faut connaître à la base, pour des personnes aux parcours si variés, le passé de l’endroit où on habite. Ce passé ne peut se comprendre qu’en connaissant le passé régional, national, continental et terrestre. C’est cela l’histoire stratifiée, un big bang pour les pédagogues sur le terrain et pour la recherche (appel à proposition d’articles sur decryptimages.net : https://www.decryptimages.net/com-jce/actu/editos/924-comment-et-pourquoi-faire-de-l-histoire-stratifiee).

Livre collectif en préparation en partenariat avec decryptimages.net et la Ligue de l’Enseignement et lancement le jeudi 23 novembre

 

D’octobre à décembre 2023, Nuage Vert, après FAKE MOYEN-AGE !, organise un grand bilan historique avec livre et exposition :

PACIFISTES

Chercher une pensée-monde entre deux guerres : Tolstoï, Wells, Rolland, Barbusse, Gandhi, Huxley, David-Néel, Zweig, Russell, Breton, Einstein, Curie, Boye, Istrati, Césaire, Senghor, Poulaille, Weil, Berl, Giono, Messac, Mounier… 

De nombreuses collaborations et des images rares pour un livre de référence.

Il est préfacé par Pascal Ory de l’Académie française

Dessin de Gg

 

ADRESSE AUX HUMAINS

 

Bonjour. VOICI UN TEXTE LONG QUAND PERSONNE NE LIT PLUS au temps des aboiements divers et des éructations en direct, des émois successifs pour pics médiatiques éphémères, déformations du réel devenant le réel…
 
Profitons de ce moment de début d’année (suivant cette séparation du temps choisie par certains humains). Après un 2022 difficile pour ma santé, je suis un cas émergent.
 
La période est assez infecte où les populations mondiales sont ballottées d’enfermements à des consommations addictives à des peurs de fin du monde, pistées en permanence dans des sociétés du contrôle, tandis que le climat change et que les humains proliférants polluent terre, eau, air. Des imbécilités nationalistes provoquent des guerres autodestructrices tandis que la biodiversité est mise à mal et que chacune et chacun devient esclave de son écran, fondu-e dans l’image qu’il ou elle projette, un double devenu son identité.
 
Ça craint et le bordel mental accompagne l’écroulement des repères et le mépris des connaissances : un populisme cancéreux fait croire que les savoirs sont sans valeur et leurs défenseurs des chieurs prétentieux.
 
Depuis les années 1970, j’ai développé une vision de notre présence sur la Terre, planète unique, qui est une philosophie de la relativité. J’ai écrit tout cela dans le grand roman « Humain planétaire ». Prenant date plus tard, j’ai tiré un bilan en 2000 de mes recherches depuis les années 1980 sur les images avec un livre d’histoire du visuel et « Un siècle de manipulations par l’image ». J’avais raison.
 
Concernant l’écologie, aucun vivant ne peut se penser pionnier, ayant eu raison avant les autres car dès l’animisme ou les grandes pensées du XVIIIe et du XIXe siècles des réflexions sur le rapport humains-environnement se sont développées avec profondeur et finesse. Pour ma part, c’est le basculement de l’écologie scientifique à l’écologie politique au début des années 1970 qui m’a marqué avec des personnages comme Fournier, Cabu, René Dumont. Nul étonnement donc à ce que je sois vice-président de la Fondation René Dumont et ai tant apprécié Charlotte Paquet-Dumont avec qui j’ai sauvé ses archives
 
En 2004-2005 j’ai créé à AgroParisTech le Musée du Vivant, premier musée international sur l’écologie. Y ont été rassemblé des collections précieuses qui donnent une vision longue de l’histoire de l’écologie, au sens du rapport des humains avec leur environnement.  L’ignorance en la matière est abyssale, la pédagogie à tout âge indispensable. Pour ma part, outre une histoire de l’écologie en images, j’ai beaucoup publié sur l’écologie culturelle et suis allé sur tous les continents
 
Désormais, depuis 2019 où j’ai formalisé les choses avec logo et carte et un livre en 2021 (« Pour une conscience terriste » avec Marc Dufumier précédé d’une ébauche à Nuage Vert), j’affirme avec constance la nécessité de ne pas seulement se sentir Terrien ou Terrienne mais TERRIST, c’est-à-dire défendre notre planète unique. QUOI DE PLUS EVIDENT ? Cela doit se faire dans une vision qui va de soi au global, une pensée « stratifiée ». C’est clair, quand nous vivons aujourd’hui des choses absurdes, dangereuses, autodestructrices.
 
Utilisez le logo TERRIST, revendiquez-vous de ce souci commun environnemental, déclinez en conséquences quotidiennes variées. Il n’y a pas de parti, pas de gourou, juste des vies expérimentales qui se retrouvent, des connivences à la base
 
J’ai pris date depuis 50 ans. J’ai beaucoup écrit, créé des images, disséminé des signaux. MANGEZ-MOI ! PRENEZ-Y GOUT !
 
Et, pour les personnes qui veulent mieux me connaître, je viens de rédiger des mémoires philosophiques. Laurent Gervereau / Mister Local-Global vient en effet –au temps du jetable et de l’obsolescence programmée– de tenter d’écrire un vrai livre durable : INEXISTER. MES VIES DE TERRISTE, achetable par carte bancaire sur lulu.com en version papier ou électronique
 
12 EUROS EN VERSION PAPIER :
 
7 EUROS EN VERSION ELECTRONIQUE :
 
 
et n’oubliez pas de soutenir Nuage Vert (nuage-vert.com), qui fait le pari d’organiser des événements exigeants dans la ruralité : partout nous avons besoin de repères. ADHEREZ !
 
 

POTLATCH

 
 
Potlatch avec Alain Damasio en échangeant l’affiche de LA FIN DU MONDE NE DATE PAS D’AUJOURD’HUI (il figurait bien sûr dans cette histoire des dystopies) avec une subtile dédicace pour Nuage Vert, juste avant son spectacle avec Yan Péchin qu’on a reçu en pleine figure.
 
Personnage attachant par ses doutes tiraillé entre la solitude et les aventures collectives expliquées avec passion en petit forum. Péchin expérimente des sons avec des guitares extrapolant les guitares : un vrai dialogue entre les deux. Damasio ne lit pas, il interprète et nous prend à la gorge.
 
Lisez-le !